Réouverture
le 2 juin
Réouverture le 2 juin
fr

Histoire du château
des fines Roches

Et un peu de Châteauneuf-du-Pape

La construction du château vue par Anselme Matthieu

La construction du château vue par Anselme Matthieu
Anselme Matthieu, doyen des Félibres

Ami d'Henri-Auguste Constantin, Anselme Matthieu a habité le château pendant un temps et avait participé à son inauguration.

" Un homme était venu, qui, laissant de côté, sur le domaine des Fines Roches, les procédés de culture routiniers, y avait substitué les procédés nouveaux. Sacrifiant tout à l'avenir normal de ses vignobles, il avait accompli à Châteauneuf de véritables prodiges. Durant plusieurs mois, des machines avaient défoncé le sol, creusant profondément la terre sous les galets, les terrains se trouvaient nivelés comme par enchantement ; la sève endormie se réveillait avec une identité nouvelle. 

Et tandis que renaissaient les vignobles autrefois célèbres à Châteauneuf, un imposant château, construit d'après les plans de l'ancien Palais d'été des Papes, détruit en 1631 par le baron des Adrets, se dressait, majestueux, sur les Fines Roches, profilant dans le ciel bleu ses tours et ses créneaux. Le domaine avait sa véritable marque. Le passé revivait complet. "